Eve Patris Schaeffer, R’Eve en Scène.

Eve Patris Schaeffer, R’Eve en Scène (nom d’artiste).

 © Eve Patris Schaeffer. All rights reserved.

© Eve Patris Schaeffer. All rights reserved.

Les rêves révés, illustrés et filmés, d’Eve.

L’artiste R’Eve en Scène nous entraîne dans ses rêves.

Mardi 30 avril 2013.

Ma rencontre avec R’Eve en scène, nom d’artiste de Eve Patris Schaeffer, c’est passée à la Galerie BE Espace, pour le vernissage de Sebastian Cifuentes. Ce soir là une grande amitié allait naître !

Nous avons des préférences, des sensibilitées et des visions artistiques similaires. Eve fait des collages, illustre et filme ses rêves, ceux de ses nuits et moi je suis un passionné d’images. Le but de cette article n’est pas de m’étendre sur notre amitié, mais de vous parler de son premier film.

iso 1600 - 1/45 s à f/8 - © Marcel Jarron. All rights reserved.

Le soir de notre rencontre, quand cette inconnue m’a donné ses coordonnées pour qu’on s’organise des sorties vernissages, des expositions, etc…, dans ma grande ignorance , je lui ai dit que Patris Schaeffer était un nom à rallonge difficile à prononcer ! Je ne savais pas que son grand-père Pierre Schaeffer était l’inventeur de la Musique concrète (1948), puis a crée le Service de la Recherche de l’ORTF en 1960. A sa disparition en 1975, il a tenu a sauver les archives de la télévision et de la radio en créant l’INA .

Son père Gérard Patris, sa mère Marie Claire Schaeffer, tous deux ont été cinéastes réalisateurs.

© Marcel Jarron. All rights reserved.

© Marcel Jarron. All rights reserved.

Dans son premier film, Les rêves révés, illustrés et filmés, d’Eve montage de Frédéric Bacala. Eve Patris Schaeffer nous livre une oeuvre toute en sensibilité; elle filme et illustre ses rêves, sa voix douce tranche avec ces collages qui nous plongent littéralement dans ses nuits qui ne sont pas si « rêveuses » que ça. Je vous invite à vous plonger dans son univers unique, touchant et qui vous laisse avec beaucoup de questions et de doutes à la fin du film. Je suis un grand admirateur du photographe Daido MORIYAMA et je dois dire que sur certains aspects, Eve emprunte des directions artistiques, qui me rappellent le cheminement et la recherche du photographe.

Diaporama.

 © Marcel Jarron. All rights reserved.

© Marcel Jarron. All rights reserved.

 © Marcel Jarron. All rights reserved.

© Marcel Jarron. All rights reserved.

 © Eve Patris Schaeffer. All rights reserved.

© Eve Patris Schaeffer. All rights reserved.

Merci de votre intérêt pour cette article.

Lecture à la librairie / galerie « Le Monte en l’air »

SATAN TRISMESGISTE

Pacôme Thiellement invite l’actrice Hermine Karagheuz pour une lecture de poèmes de René Daumal .

Jeudi 14 mars 2013 – Le Monte en l’air  à Paris 11.

Eve de Revenscène nom d’artiste de Eve Patris Schaeffer  m’a invité à une lecture de poèmes et de prose, organisée par  Pacôme Thiellement dans le cadre de différentes manifestations, rencontres etc… L’actrice Hermine Karagheuz lit différents textes de René Daumal,  poète, critique, essayiste, indianiste et écrivain français et dramaturge (bon j’ai fait des petites recherches, je ne suis pas un spécialiste et je ne prétends pas le devenir).

D’ailleurs je vous poste le flyer des différents évènements à venir toujours à la librairie/galerie « Le Monte en l’air ».

satan6-2plat-leger

Eve a deviné que c’est l’occasion pour moi de prendre de nouvelles photos. Grand succès, la librairie est bondée, je ne peux accéder visuellement à l’actrice, mais l’organisation est bien réglée puisque la sono inonde la librairie permettant finalement à ceux qui ne voient pas l’actrice de s’imprégner des textes de René Daumal tout en déambulant parmi les livres ou, comme moi, en shootant de- ci de-là.

 © Marcel Jarron. All rights reserved.

© Marcel Jarron. All rights reserved.

 © Marcel Jarron. All rights reserved.

© Marcel Jarron. All rights reserved.

L’actrice Hermine Karagheuz en grande discussion avec un monsieur que tout le monde connaît sauf moi (peut-être que ceux qui lirons cet article me feront savoir qui c’est; moi, si tu me parles de Futura 2000, Mode2kaws ou Jeff Patton oui je connais; à chacun ses connaissances; j’ai un pote qui dit qu’on est toujours le con de quelqu’un, alors mesdames et messieurs un peu de modestie ne nous ferait pas de mal, moi y compris).

 © Marcel Jarron. All rights reserved.

Hermine Karagheuz – © Marcel Jarron. All rights reserved.

 © Marcel Jarron. All rights reserved.

Pacôme Thiellement  – © Marcel Jarron. All rights reserved.

 © Marcel Jarron. All rights reserved.

© Marcel Jarron. All rights reserved.

L’ambiance est symphatique et la librairie est une vrai parcours de découverte littéraire; allez-y !

 © Marcel Jarron. All rights reserved.

© Marcel Jarron. All rights reserved.

 © Marcel Jarron. All rights reserved.

© Marcel Jarron. All rights reserved.

 © Marcel Jarron. All rights reserved.

© Marcel Jarron. All rights reserved.

 © Marcel Jarron. All rights reserved.

Delfeil de Ton – © Marcel Jarron. All rights reserved.

© Marcel Jarron. All rights reserved.

© Marcel Jarron. All rights reserved.

 © Marcel Jarron. All rights reserved.

© Marcel Jarron. All rights reserved.

Le monsieur s’appelle donc Delfeil de Ton.

My most significant photographs of 2012

Sebastian CIFUENTES

Sebastian CIFUENTES

Vernissage tableaux-scultures

Jeudi 21 février 2013 – Galerie Be Espace  à Paris 11.

Dimanche 17 février, je pars en catastrophe de chez moi, avec mon appareil photo bien-sûr. Il est 14 h, je déboule sur les hauteurs de Belleville et en bas de la rue je voies le podium : c’est l’année du Serpent et j’ai oublié que ce dimanche la communauté asiatique va nous faire vivre cet évènement.

Je pousses tout le monde je veux être au plus près de l’évenement, il y a beaucoup de monde, j’ai du mal ! Je fais le tour du podium et je prends l’entrée des artiste; je suis aux premières loges et vu la taille de mon appareil personne n’ose rien me dire. Bon super mais je trouve qu’il y a quelque chose qui cloche ! les karaokés se succèdent sur la scène mais il me manque les acrobaties, les défilés, la fête quoi !!! Et là je demande à un organisateur, il est hilare . Les larmes aux yeux tellement il se fout de moi; j’ai 3 h de retard : le défilé était à 11 h ce matin là !

Bon voilà plus qu’a attendre l’année prochaine, je suis comme un enfant qui n’a pas eu le cadeau qu’il espérait à noel. En gros j’enrages, comportement d’amateur, une session photo ELLE SE PREPARE !

Bon je descends la rue jusqu’à la rue Amelot, je sais que les graffitis sont mis à jour régulièrement, je vais donc faire un petit shoot. Evidemment je me régale avec C215, Fred Le Chevalier et d’autres que je découvres. Un homme  a repéré mon manège, et m’ interpelle, on papote il possède une galerie d’art contemporain. Il est d’origine américaine et s’appelle Brian Elliott Rowe. Sa galerie s’appelle BE-Espace. Sympa le bonhomme, après 5 minutes de conversation, il m’invite au vernissage qui aura lieu le jeudi suivant, l’artiste s’appelle Sebastian CIFUENTES, et je sais juste qu’il est d’origine colombienne. En fait, je n’ai pas perdu mon dimanche, loin de la ! Par contre je préviens Brian que je ne suis qu’un amateur passionné de photos et hors de question que je viennes faire des photos conceptuelles pour lui faire sa pub; c’est un loisir que j’adore, il y a des pros pour ça; chacun son métier, moi je veux juste me faire plaisir. Il est ok me voilà donc projeté le jeudi 21 février au vernissage de Sebastian CIFUENTES.

iso 1600 - 1/45 s à f/8 - © Marcel Jarron. All rights reserved.

© Marcel Jarron. All rights reserved.

iso 1600 - 1/45 s à f/8 - © Marcel Jarron. All rights reserved.

© Marcel Jarron. All rights reserved.

Il y a beaucoup de monde; j’aurais dû réviser mon anglais (Brian est d’origine américaine); mais bon le Markko est à l’aise partout et puis il y a les tableaux-scultures de Sebastian CIFUENTES; les oeuvres sont magnifiques et appellent à réflexion;  je shoote de ci de la, en quête de l’artiste.

iso 1600 - 1/45 s à f/8 - © Marcel Jarron. All rights reserved.

© Marcel Jarron. All rights reserved.

iso 1600 - 1/45 s à f/8 - © Marcel Jarron. All rights reserved.

© Marcel Jarron. All rights reserved.

iso 1600 - 1/45 s à f/8 - © Marcel Jarron. All rights reserved.

© Marcel Jarron. All rights reserved.

iso 1600 - 1/45 s à f/8 - © Marcel Jarron. All rights reserved.

© Marcel Jarron. All rights reserved. Brian Elliott Rowe

iso 1600 - 1/45 s à f/8 - © Marcel Jarron. All rights reserved.

© Marcel Jarron. All rights reserved.

iso 1600 - 1/45 s à f/8 - © Marcel Jarron. All rights reserved.

© Marcel Jarron. All rights reserved.

Au sous sol d’autres oeuvres sont exposées.

iso 1600 - 1/45 s à f/8 - © Marcel Jarron. All rights reserved.

© Marcel Jarron. All rights reserved.

iso 1600 - 1/45 s à f/8 - © Marcel Jarron. All rights reserved.

© Marcel Jarron. All rights reserved.

iso 1600 - 1/45 s à f/8 - © Marcel Jarron. All rights reserved.

© Marcel Jarron. All rights reserved.

iso 1600 - 1/45 s à f/8 - © Marcel Jarron. All rights reserved.

© Marcel Jarron. All rights reserved.

iso 1600 - 1/45 s à f/8 - © Marcel Jarron. All rights reserved.

© Marcel Jarron. All rights reserved.

iso 1600 - 1/45 s à f/8 - © Marcel Jarron. All rights reserved.

© Marcel Jarron. All rights reserved.

iso 1600 - 1/45 s à f/8 - © Marcel Jarron. All rights reserved.

© Marcel Jarron. All rights reserved.

Enfin je rencontre l’artiste qui est fort sympathique et qui nous explique volontiers les étapes de son travail.

iso 1600 - 1/45 s à f/8 - © Marcel Jarron. All rights reserved.

© Marcel Jarron. All rights reserved.

iso 1600 - 1/45 s à f/8 - © Marcel Jarron. All rights reserved.

© Marcel Jarron. All rights reserved.

iso 1600 - 1/45 s à f/8 - © Marcel Jarron. All rights reserved.

© Marcel Jarron. All rights reserved.

Je me fais un bande de potes qui sont artistes, photographes etc … Donc le lot il y a Marina Kierszenblat qui est photographe et cinéaste qui a réussi à échapper à mon objectif, Somotho dont je découvre le travail avec beaucoup de plaisir (elle a esquivé pleins de fois mon objectif; mais je l’ai eu).

iso 1600 - 1/45 s à f/8 - © Marcel Jarron. All rights reserved.

© Marcel Jarron. All rights reserved.

iso 1600 - 1/45 s à f/8 - © Marcel Jarron. All rights reserved.

© Marcel Jarron. All rights reserved.

iso 1600 - 1/45 s à f/8 - © Marcel Jarron. All rights reserved.

© Marcel Jarron. All rights reserved.

Il y a aussi Nicolas qui possède une galerie et qui revient de New York, et Eve (Eve de Revenscène) qui est une grande férue et une grande curieuse d’art; elle me parle aussi de son travail artistique  « Les rêves rêvés, illustrés et filmés d’Eve » , « La forêt ombragée » .

iso 1600 - 1/45 s à f/8 - © Marcel Jarron. All rights reserved.

© Marcel Jarron. All rights reserved.

iso 1600 - 1/45 s à f/8 - © Marcel Jarron. All rights reserved.

© Marcel Jarron. All rights reserved.

iso 1600 - 1/45 s à f/8 - © Marcel Jarron. All rights reserved.

© Marcel Jarron. All rights reserved.

iso 1600 - 1/45 s à f/8 - © Marcel Jarron. All rights reserved.

© Marcel Jarron. All rights reserved.

iso 1600 - 1/45 s à f/8 - © Marcel Jarron. All rights reserved.

© Marcel Jarron. All rights reserved.

Bonne session photos, bonne soirée, les oeuvres de Sebastian sont sublimes; vous avez jusqu’ au 30 mars 2013 pour aller les admirer et les acheter à la Galerie Be Espace , au 57, rue Amelot dans le 11 ème.

Merci encore à Brian qui m’a permi de passer une bonne soirée et de me faire une bonne session photos, et preuve que la photo de rue est un bon vecteur de rencontre et de partage; Marina, Somotho, Nicolas et Eve, on s’est tous promis de se revoir pour d’autres vernissages ou expos etc…

Je vous ferais savoir ce qu’il en est. (On a tous  fini au restaurant « Café de l’industrie« , résultat je suis rentré à 2 h du matin, et le lendemain je recevais un gros client; ça s’est très bien passé.)

(Soyez indulgent, je ne maîtrise pas encore WordPress, les petits pas ne sont pas évidents,. Si vous trouvez des fautes d’orthographe, se serait gentil de me les signaler par email pas la peine de me les afficher dans les commentaires, et bien sûr, toutes les critiques + et – sont les bienvenues).

A la rencontre d’Ellie.

Vernissage photo – Ellie Charmeux

Mardi 12 février 2013 – Cantina Mundo à Bagnolet.

Ellie Charmeux, grande amie sur facebook, a eu la gentilesse de m’inviter à son premier vernissage photo, qu’elle a la bonne idée d’organiser dans un restaurant, ce qui change de ces lieux un peu froid que sont les galeries.

Je suis un grand admirateur de son travail, et quand j’ai découvert ses photos sur facebook, je lui avait suggéré à l’époque de faire un livre ou d’exposer ses oeuvres; elle avait ri en me disant que c’était gentil de ma part mais loin d’elle l’idée d’exposer ou de faire un livre. Ne jamais dire non, résultat un livre « Lieux de Rencontre » avec Gérard Dubois et une expo; rien que ça !

iso 1600 - 1/45 s à f/8 - © Marcel Jarron. All rights reserved.

iso 800- 1/45s à f/1.8 – © Marcel Jarron. All rights reserved.

Cantina Mundo, est un restaurant fort sympathique et agréable qui se trouve dans la petite ville de Bagnolet, un peu comme Les Lilas ou Le Pré Saint Gervais pour ceux qui connaissent, et pour les autres je vous invite à visiter les villes du 93, qui ne sont pas comme le disent régulièrement nos bons médias, des coupe-gorges, flanqués de voyous et de dealers; il y a aussi des gens normaux qui aspirent à bien vivre et qui y vivent bien.

iso 1600 - 1/45 s à f/8 - © Marcel Jarron. All rights reserved.

iso 200- 1/90s à f/2.8 – © Marcel Jarron. All rights reserved.

Petite appartée et coup de gueule pour tous les détracteurs du 93; quand vous passez votre temps à stigmatiser cette région de France, vous faîtes du tort aux familles qui y vivent et vous hypothéquez l’avenir de tous ces jeunes, tous ces enfants; quand un employeur ou un établissement scolaire voit le lieu de résidence 93, 8 fois sur dix le cv ou la candidature finit à la poubelle; l’inconscient collectif guide son choix; et puis zut je ferai un prochain article sur mon 93, avec un quizz pour savoir dans quelle ville on se trouve.

Premier shoot à côté du restaurant, ce soir j’ai envie d’exposer dans les très hautes lumières, de baisser la vitesse, de flous de bougé; 3 essais et je trouve mes réglages pour la soirée. La veille, j’ai fait une série de packshots bijoux pour la créatrice Lou et Lilli et la  journée du mardi, j’ai du retoucher des modèles féminins, traquant les moindres imperfections et cherchant le moindre pixel défaillant. Un peu marre de la netteté et de la lumière blanche.

iso 1600 - 1/45 s à f/8 - © Marcel Jarron. All rights reserved.

iso 800- 1/45 s à f/2.8 – © Marcel Jarron. All rights reserved.

iso 1600 - 1/45 s à f/8 - © Marcel Jarron. All rights reserved.

iso 200- 1/250s à f/2.8 – © Marcel Jarron. All rights reserved.

iso 1600 - 1/45 s à f/8 - © Marcel Jarron. All rights reserved.

iso 800- 1/90s à f/2.8 – © Marcel Jarron. All rights reserved.

Je rencontre « physiquement » Ellie pour la première fois; super feeling, ouf ! le courant passe; facebook génère aussi de belles rencontres. L’exposition est intime et chaleureuse, reflet parfait de la personnalité de Ellie Charmeux que je découvre avec bonheur; je suis à l’aise comme à la maison avec une bande de copains; merci Ellie tu as su trouver le cadre parfait pour exposer ton travail.

iso 1600 - 1/45 s à f/8 - © Marcel Jarron. All rights reserved.

iso 400- 1/90s à f/2.8 – © Marcel Jarron. All rights reserved.

iso 1600 - 1/45 s à f/8 - © Marcel Jarron. All rights reserved.

iso 320- 1/20s à f/1.8 – © Marcel Jarron. All rights reserved.

iso 1600 - 1/45 s à f/8 - © Marcel Jarron. All rights reserved.

iso 800- 1/10s à f/2.8 – © Marcel Jarron. All rights reserved.

iso 1600 - 1/45 s à f/8 - © Marcel Jarron. All rights reserved.

iso 800- 1/45 s à f/2.8 – © Marcel Jarron. All rights reserved.

iso 1600 - 1/45 s à f/8 - © Marcel Jarron. All rights reserved.

iso 800- 1/20s à f/1.8 – © Marcel Jarron. All rights reserved.

iso 1600 - 1/45 s à f/8 - © Marcel Jarron. All rights reserved.

iso 400- 1/20s à f/1.8 – © Marcel Jarron. All rights reserved.

iso 1600 - 1/45 s à f/8 - © Marcel Jarron. All rights reserved.

iso 400- 1/20s à f/1.8 – © Marcel Jarron. All rights reserved.

iso 1600 - 1/45 s à f/8 - © Marcel Jarron. All rights reserved.

iso 400- 1/20s à f/1.8 – © Marcel Jarron. All rights reserved.

iso 1600 - 1/45 s à f/8 - © Marcel Jarron. All rights reserved.

iso 200- 1/20s à f/1.8 – © Marcel Jarron. All rights reserved.

iso 1600 - 1/45 s à f/8 - © Marcel Jarron. All rights reserved.

iso 200- 1/20s à f/1.8 – © Marcel Jarron. All rights reserved.

L’impression des photos est à la hauteur du travail d’ Elllie, et  le restaurant offre un bon éclairage pour la mise en valeur des photos.

Si vous voulez voir les photos d’Ellie je vous invite, à les consulter sur sa page facebook.

C’est sur cette dernière image de bonheur d’ Ellie que je clôture cet article; et vivement qu’on se fasse une bonne session de shot de « toxicos » de la photo.

(Soyez indulgent, je ne maîtrise pas encore WordPress, les petits pas ne sont pas évidents,. Si vous trouvez des fautes d’orthographe, se serait gentil de me les signaler par email pas la peine de me les afficher dans les commentaires, et bien sûr, toutes les critiques + et – sont les bienvenues).

/////// Tarek

A partir du 20 mars, vous pourrez découvrir (et acheter) deux panneaux de signalisation customisés par mes soins. Le soir du vernissage, je réserverai une surprise !

Starting March 20, you will discover (and buy) two signs customized by me. On opening night, I book a surprise!

AFFICHE 20 MARS

View original post

tismond

Well, I just finished my first set of exams, so I can safely say I can get back to writing more on this blog… until the next set hits me anyway. Since I am free from studying 24/7, I thought I’d share another poem – I know, I haven’t written one in ages! Enjoy.

The Condemned 

What is life but a collection of past memories?
A stockpile of guilt, heartbreak and deceit
Forever ingrained in the hollow banks of the mind.

And what is the mind but a prisoner of Society?
A peacock plucked of its beauty and broken to
Become just another one of the faceless dredge.

It matters not your ambitions or achievements 
When unique is synonymous with freak
And all shall judge with an executioner’s eye.

Foolishly I chose to voice new reason
And for it I am on death row, condemned for
The obstruction of the norm, murder…

View original post 32 mots de plus

%d blogueurs aiment cette page :